Pardon, canal blog, je t'ai mis de côté. Tu n'étais pas très loin, entre mon grille-pain et mon four à idées, mais le truc,  c'est que la routine m'a attrapé. 

Ben oui, la routine du Maroc, la salle de gym, les soirées passées au café, la journée à la plage, le mariage merveilleux qui nous fait passer une nuit blanche ( et qui fait vomir de fatigue mon copain), le samedi football, le lundi activité, le jeudi cours particuliers, le mercredi surf et médina.

Ben oui, parfois j'oublie que je suis ici, j'écoute un film à l'ordi et quand je lève les yeux, je me rends compte à quel point je suis contente d'être ici. 

Parce que c'est different et pareil.

Different parce que la culture est remplie de ses petits details si charmants.

Par exemple, quand un homme veut s'adresser a un autre dans la rue, et qu'il est pour lui un etranger, il va l'appeler Si Moh, en terme diminutif de Sidi ( monseigneur) mohammed ( un des noms les plus communs ici) 

Et pareil parce que maintenant je me sens chez nous ici. Parce que la routine s'est installee et qu'une harcha le matin, c'est franchement bon.

C'est grisant.

Un jour avec mon copain, quand on était encore à Montréal, j´ai voulu prendre un shortcut pour aller à notre appart sur Beaubien. Fallait juste passer cette grille de métal près de la rue des carrières. Il me disait, c'est trop haut, Laurence, tu vas avoir peur, tu pourras pas sauter rendu au top, tu vas voir, c'est une mauvaise idée. 

J'ai dit, mais ça va être grisant! Grimpant en haut, j'ai eu la chienne. Tellement la chienne que j'etais pognee la, en haut, entre une grille et une rail de chemin de fer, pendant les 5 minutes les plus longues de ma vie. 

Finalement, copain m'a convaincu qu'il allait m'attraper si je descendais un peu, faque j'ai pitche mes sandales, descendue pieds nus, mes orteils aggripant la grille et me suis lancee dans ses bras.

Je pense souvent a ce moment ici. Parce que c'etait grisant. Je suis passee a travers 3 emotions contradictoires en 6 minutes trente secondes.

1. Excitation

2. Peur blanche

3. calme sentiment de securite 

Dans une nouvelle culture, on vit beaucoup beaucoup d'emotions. Pis je suis ben contente de t'ca.

Ca va faire un an qu'on est la, et j'en reviens pas. Un an que j'ai revu mes chers amis et famille. Un mois et demi avant de vous revoir... J'ai si hate.

Ca passe vite.

et c'est grisant.